Menu

Akuzawa Minoru

Le terme « force interne » est devenu de plus en plus à la mode au cours des dernières années au sein des cercles de l'Aïkido, en particulier ceux qui visitent régulièrement les forums et autres ressources en ligne. Sur la base de mon expérience personnelle (certes partielle), j'ai tendance à penser qu'il n'y a souvent pas grand chose derrière ce terme, si ce n'est l'intention de reconditionner et resservir les mêmes choses enseignées depuis des années, mais d'une manière plus à la mode. Même configuration, mêmes astuces, et même complaisance demandée, implicitement ou non, à uke. Mon opinion a été réaffirmée quand j'ai commencé à interviewer ou à étudier sous de très nombreux enseignants japonais (y compris des élèves directs de O Sensei), qui la plupart du temps ne comprenaient même pas ce terme, peu importe la façon dont je formule la question. Bien sûr, cela ne signifie pas qu'il n'y a pas de choses profondes à apprendre, mais comme ce que j'apprends dans mon étude du Daito-ryu Aiki-jujutsu, la forme extérieure et le cœur ne sont jamais formellement séparés. Je pose encore la question quand j'ai l'occasion de parler à un Grand Maître, mais j'en suis venu à anticiper ce que la réponse sera. Récemment cependant, j'ai rencontré quelqu'un qui pouvait non seulement mettre des mots sur ce que signifie la force interne, mais plus important encore, démontrer réellement ce dont il s’agissait, le tout avec un pré-arrangement minimum de l'adversaire. Cette personne est Akuzawa Minoru Sensei, le fondateur d'Aunkai Bujutsu.

J'avais entendu parler d'Akuzawa Sensei il y a une dizaine d’année et je savais qu'il enseignait à Tokyo. Pourtant, comme je l'ai souvent expliqué, mon objectif personnel est de me concentrer sur les arts qui ont un lien historique clair avec la lignée Takeda Sokaku / Ueshiba Morihei. En outre, alors que je pouvais voir une puissance certaine dans les nombreuses vidéos qui existent d'Akuzawa en ligne, basé sur celles de ses élèves, je doutais de sa capacité à enseigner ses compétences, et plus important, de la mienne de les apprendre. Je n'avais donc jamais pris la peine de franchir le pas de son dojo. Récemment cependant, je prévoyais rencontrer quelqu'un appelé Raphael Deutsch, qui est un pratiquant avancé de la branche Hokkaido de Daito-ryu Aiki-jujutsu, et l'auteur de l'excellent blog Ashura. J'espérais qu'il pouvait éclairer certaines questions que j'avais au sujet de ma propre étude au sein de la branche Kansai / Shikoku de Daito-ryu. Lorsque nous nous sommes rencontrés, il m'a expliqué qu'il avait décidé de recentrer sa pratique sur celle d'Akuzawa Sensei et il m'a expliqué de manière rationnelle de quelle manière il avait l'impression grâce à lui de combler certaines vides dans sa propre pratique. Il m'a également dit qu'Akuzawa avait étudié avec des enseignants de Daito-ryu Aiki-jujutsu, et que certaines des choses qu'il a apprises avec eux se retrouvent dans ce qu'il fait aujourd'hui. Raphaël m'a proposé de l'accompagner à un cours et j'ai finalement décidé de voir par moi-même ce qu'était l'Aunkai.

Je ne vais pas entrer dans les détails concernant le contenu du cours, mais je dois avouer que j'ai été impressionné par Akuzawa Sensei. Il pèse environ 60 kilos et moi presque 90, et je connais beaucoup des trucs (physiques et psychologiques) que de nombreux enseignants utilisent pour me faire bouger lors d'exercices tels que Aiki Age, Aiki Sage, etc. Akuzawa Sensei, même s'il met inévitablement en place un contexte particulier lorsqu'il démontre quelque chose, n'utilise aucun des "trucs" auxquels j'ai l'habitude. Au lieu de cela, il déploie une quantité considérable de puissance, sur un point, et avec des appels minimums. À bien des égards, j'ai pu comprendre ce qui avait piqué l'intérêt de Raphaël. Les explications d'Akuzawa Sensei répondent aux questions que l'on essaie souvent d'aborder dans les arts d'Aiki, mais sous un angle différent, moins formaliste. Sans révolutionner ma pratique, le cours d'Akuawa Sensei m'a enthousiasmé et j'ai décidé de lui demander s'il serait intéressé de faire une vidéo pour présenter son art. Je suis heureux de pouvoir vous la présenter aujourd'hui

Interview avec Akuzawa Minoru

Merci beaucoup à Seido Co. Ltd pour avoir prêté leur studio.

À propos de l'auteur
Guillaume Erard
Biographie
Fondateur du site en 2007, Guillaume est un passionné de culture et d'arts martiaux Japonais. Après avoir pratiqué le Judo pendant l'enfance, il débute l'Aïkido en 1996 et le Daïto-ryu Aïki-jujutsu en 2008. Il détient actuellement les grades de 4e Dan en Aïkido (Aïkikaï) et 2e Dan en Daïto-ryu Aïki-jujutsu (Takumakaï). Guillaume est également passionné de science et d'éducation et il détient un doctorat en Biologie Moléculaire depuis 2011. Il vit à Tokyo et travaille comme consultant pour la recherche médicale. > Voir le profil complet

Tagged under: Aunkai Akuzawa Minoru
comments powered by Disqus

S'abonner

Saisissez votre adresse Email :

pour recevoir un Email à chaque publication.