Menu

Aiki-jinja Taïsaï 2012

L'Aiki Jinja Taïsaï est avec le Shinobukai l'un des événements célébrant l'anniversaire de la mort du fondateur de l'Aikido, Moriheï Ueshiba (26 avril 1969) et de celle de son fils, Kisshomaru (4 janvier 1999). Alors que le Shinobukai se déroule au Hombu Dojo de l'Aikikai de Tokyo, l'Aiki-jinja Taïsaï (festival du sanctuaire de l'Aiki) se déroule au dojo d'Iwama dans la préfecture d'Ibaraki. La célébration est d'importance puisque ce sanctuaire fut construit par Moriheï Ueshiba et c'est dans le dojo adjacent qu'il s'est retiré et a passé de nombreuses années à perfectionner son art pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cette année, l'événement semble avoir encore plus d'importance que d'habitude car le séisme du 11 mars 2011 avait grandement endommagé le dojo, ce qui avait inquiété la communauté internationale des Aikidoka en ce qui concerne l'avenir de ce dojo historique, et conduit à l'annulation du festival l'an dernier. De très nombreux Aikidoka se sont donc retrouvés le dimanche 29 avril à la gare de Ueno afin de prendre le train qui les mènerait jusqu'à Iwama...

Ce matin, l'ambiance, comme le temps, est au beau fixe, tout le monde se salue et des groupes se forment, ce qui aidera à patienter les deux heures de voyage qui nous séparent du dojo du fondateur.

Arrivée des Aikidoka à l'Aiki-jinja

Une fois sur place, une file continue de pratiquants venus de tout le Japon et de l'étranger se rend jusqu'au sanctuaire. Notre arrivée est observée par les membres du Iwama Shin-Shin Aiki Shuren-kai dojo de Hitohira Saïto qui, depuis que Saïto Sensei a décidé de prendre son indépendance de l'Aikikai, est situé dans un bâtiment plus récent juste en face de l'Aiki-jinja.

Statue de O Sensei Ueshiba Morihei à Iwama

Statue d'O Sensei à l'Aiki-jinja

Les employés et instructeurs de l'Aikikai sont tous fort occupés à assurer l'organisation, allant de l'accueil des visiteurs jusqu'à la confection des bento, les paniers-repas distribués à tous les visiteurs. Nous nous acquittons à l'entrée d'un don à l'Aikikai et nous faisons remettre nos bento avant d'aller les disposer sur l'aire de repas un peu plus loin.

La foule autour du sanctuaire Aiki pendant la cérémonie shinto

Nous retournons au sanctuaire à onze heures, juste à temps pour le début de la cérémonie. Celle-ci est tenue sous la direction d'un prêtre Shinto de la secte Oomoto-kyo et dure environ une heure. Moriheï Ueshiba a été un fervent disciple de cette secte et l'idéologie pacifiste comprise dans l'Aikido vient en grande partie des enseignements du fondateur de l'Oomoto-kyo, Onisaburo Deguchi.

Vidéo de la cérémonie

 Une fois la cérémonie terminée, c'est au tour du Doshu Ueshiba Moriteru et de son fils Mitsuteru de poursuivre les festivités par des démonstrations. Le fils démontre le Suwari waza et le père, du Tachi waza. La démonstration est relativement courte mais très dynamique. C'est un vrai plaisir de voir le père et le fils se passer le relais et se complémenter via la technique.

Démonstration par Waka Senseï Mitsuteru Ueshiba

Démonstration par Doshu Moriteru Ueshiba

Après la démonstration, les visiteurs se dispersent dans l'aire de pique-nique. On se regroupe par dojo ou par affinité. De notre côté, nous rejoignons le groupe d'Aikidoka venu du Hombu Dojo et partageons avec eux le bento offert par l'Aikikai en arrosant tout cela de saké ou bien de bière pression. Le temps est idéal pour ce repas en extérieur et la formalité de la matinée laisse la place à une atmosphère plus décontractée et festive.

Le groupe de l'Aikikai

Les membres du Hombu Dojo partageant un bento

Après le repas, on profite d'être sur place pour visiter le dojo d'O Sensei. Un sentiment très particulier nous envahit lorsque nous faisons nos premiers pas dans ce lieu unique. Ce n'est pas sans rappeler celui de notre première visite au Hombu Dojo. Il faut savoir que ces lieux sont le théâtre de la création de notre art et qu'O Sensei lui-même a foulé ces tatamis durant de nombreuses années.

Entrée du dojo d'Iwama

Extérieur du Dojo d'Iwama

On est heureux de constater que la rénovation du dojo semble complète et que celui-ci a gardé toute sa majesté. Ceci a été rendu possible par les dons généreux des Aikidoka du monde entier. Les dernières armes de bois utilisées par O Sensei sont encore exposées dans le dojo et l'on se prend à rêver qu'il entrera d'un moment à l'autre pour démontrer quelques techniques à l'aide de ces outils.

Intérieur du Dojo d'Iwama

Intérieur du Dojo

Après un petit tour final du site, il est temps de retourner à Tokyo à bord d'un train plein à craquer d'Aikidoka et de Sensei. C'est dans une ambiance toujours très conviviale que chacun rentre chez soi après ce qui a été un bien belle journée à la campagne.


  • Comment se rendre à Iwama depuis Tokyo?

Prendre la ligne JR Joban pour Mito et desendre à la station d'Iwama (1h50).

À propos de l'auteur
Guillaume Erard
Biographie
Fondateur du site en 2007, Guillaume est un passionné de culture et d'arts martiaux Japonais. Après avoir pratiqué le Judo pendant l'enfance, il débute l'Aïkido en 1996 et le Daïto-ryu Aïki-jujutsu en 2008. Il détient actuellement les grades de 5e Dan en Aïkido (Aïkikaï) et 3e Dan en Daïto-ryu Aïki-jujutsu (Takumakaï). Guillaume est également passionné de science et d'éducation et il détient un doctorat en Biologie Moléculaire depuis 2011. Il vit à Tokyo et s’entraîne au Hombu Dojo. > Voir le profil complet