Menu

Doshu

Il est désormais de tradition que je me fende d'un petit article à l'occasion du Kagamibiraki prenant place début janvier au Hombu Dojo de l'Aikikai. Cette fois-ci cependant, les choses sont un peu différentes, car en plus de me réjouir comme d'habitude de la promotion de mes professeurs et amis, c'est à mon tour de prendre un peu de galon cette année.

L’année 2017 aura été très chargée pour moi, sur tous les plans. J'ai d'abord obtenu mon titre de résident permanent au Japon, et dans la foulée, j'ai acheté et emménagé avec ma petite famille dans une belle maison neuve. Outre ces aspects logistiques, la chaîne YouTube a simultanément fêté sa dixième année d'existence, et dépassé les 30 000 abonnés et les 11 millions de vues. J'ai également publié les interviews de deux des derniers élèves de Ueshiba MoriheiTada Hiroshi Shihan et Isoyama Hiroshi Shihan. Les moments privilégiés que j'ai passés avec ces maîtres ont fondamentalement enrichi ma pratique et ma compréhension de l'Aikido. J'ai en outre eu l'occasion de faire une rencontre qui a beaucoup apporté à ma pratique du Daito-ryu Aiki-jujutsu, celle d'Akuzawa Minoru Sensei, le fondateur de l'Aunkai.

tada-hiroshi-guillaume-erard-fabio-gygiTada Shihan, un puits de culture martiale

Malheureusement, l’année a aussi apporté son lot de peines, en particulier du à la disparition en octobre de mon maître de Daito-ryu Aiki-jujutsu, Chiba Tsugutaka Shihan. Quelques années avant, Chiba Sensei m'avait décerné le 3e Dan en Daito-ryu Aiki-jujutsu et confié la responsabilité de transmettre le Daito-ryu du Shikoku Hombu à mes élèves en Europe. Je tâcherai d’être digne de sa confiance, en dépit de son absence physique pour me guider.

chiba-tsugutaka-guillaume-erard-08Chiba Tsugutaka Sensei me dispensant ses conseils avec la bonne humeur qui le caractérisait

Plus récemment, c'est mon autre professeur, Kobayashi Kiyohiro qui à son tour m'a remis le 3e Dan en Daito-ryu Aiki-jujutsu Takumakai au terme d'un passage de grade à Tokyo en décembre dernier. L’année fut donc bien remplie mais j’étais loin d’être au bout de mes surprises puisque Miyamoto Tsuruzo Shihan m'a informé à la fin de son dernier cours avant le break d'hiver du Hombu Dojo que lui-même, Osawa Hayato Shihan, et Philippe Gouttard Shihan, m'avaient recommandé pour une promotion au 5e Dan Aïkido Aikikai auprès du Doshu, Ueshiba Moriteru, et que ce dernier avait accepté.

guillaume-erard-doshu-moriteru-ueshibaJ'ai eu l'occasion de travailler cette année encore avec Doshu dans le cadre des activités de la FIA

Comme chaque année, j’étais présent au Kagamibiraki du Hombu Dojo pour filmer la cérémonie et la démonstration pour la Fédération Internationale d’Aïkido, et c'est avec plus qu'un petit frisson que j'ai vu mon nom inscrit dans le registre du Hombu Dojo lors du dévoilement de la liste des promus. Cette promotion marque ma 22e année de pratique et bien plus que le chemin parcouru, c'est surtout l'influence considérable que l’Aïkido a eu sur ma vie qu'elle matérialise.

Demonstration du Doshu

Selon la conception japonaise des titres, les grades sont la représentation d'une relation maître-élève et n'ont de vraie valeur que pour ceux qui les reçoivent, par rapport à ceux qui les décernent. Le grade met en lumière une filiation technique et une relation verticale au sein d'une organisation donnée, rien de plus, et ce n'est donc certainement pas un standard pour mesurer et comparer les gens entre eux, même au sein de cette même organisation. A partir d'un certain niveau, les grades sont en outre associés à un certain nombre de responsabilités par rapport à nos professeurs, à notre organisation, et à nos élèves. Comme je le disais plus haut, Chiba Sensei attend de moi que je transmette son Daito-ryu, et Kobayashi Sensei m'a fait comprendre la même chose. Il est aussi de mon devoir d'agir en accord avec les principes défendus par mes organisations de tutelle, le Hombu Dojo de l'Aikikai, le Takumakai, et le Shikoku Hombu. Enfin, ma responsabilité la plus importante peut-être est celle que j'ai par rapport à mes élèves. Je dois continuer à les former et à me tenir aux exigences les plus strictes afin de faire honneur à l’héritage des lignées qu'on a bien voulu me transmettre. C'est donc gonflé à bloc que je me rendrai une fois encore cet été [programme disponible ci-dessous] en Europe pour transmettre ce que j'ai appris.

Stages avec Guillaume Erard

16 - 16 Jun

Stage Aïkido - Guillaume Erard à Cambridge 16 Jun 2018 - 10:00 - 16 Jun 2018 - 18:00

24 - 24 Jun

Stage Aïkido - Guillaume Erard à Paris 24 Jun 2018 - 09:30 - 24 Jun 2018 - 12:30

25 - 01 Jun

Stage Aïkido - Guillaume Erard à Bayonne 25 Jun 2018 - 20:00 - 01 Jul 2018 - 16:30

20 - 21 Jul

Stage Aïkido - Guillaume Erard à Genève 20 Jul 2018 - 17:00 - 21 Jul 2018 - 17:00

Je tiens à remercier tous les professeurs et amis qui ont guidé mes pas tout au long de ces 21 dernières années, en particulier mon premier professeur, Michel Desroches, mes Maîtres disparus, Alan Ruddock, Henry Kono, et Chiba Tsugutaka, mes professeurs actuels Osawa Hayato, Miyamoto Tsuruzo, Kobayashi Kiyohiro, Sato Hideaki, Philippe Gouttard, et enfin Christian Tissier, dont le parcours et le regard bienveillant restent une source d'inspiration encore aujourd'hui.

weddingLe Budo est présent dans tous les aspects de ma vie, ici durant mon mariage en 2013. De gauche à droite : Miyamoto Tsuruzo, Kobayashi Kiyohiro, Komai Kentaro, Sato Hideaki.

Merci aussi à mes Sempai Olivier Gaurin, Didier Boyet, Komai Kentaro, mes amis, en particulier Jordy Delage, et toutes celles et ceux qui font de mon paysage martial un endroit si riche en enseignements.

hombu-kagamibiraki-2018Liste des membres du Hombu Dojo promus cette année

Je voudrais aussi féliciter tous les promus de cette année (la liste complète est disponible ici), en particulier mes partenaires du Hombu Dojo : Kinoshita Etsuko pour son 6e Dan, Jean-Christophe Driot, Iino Takashi, Yoshizuka Tadashi, Umetsu Shou (instructeur au Hombu Dojo) et Gabriel Weiszman, eux aussi promus au 5e Dan, et Kurokawa Mitsuru et Gianfranco Scimone pour leur 4e Dan. A noter que Yokota Yoshiaki Shihan, l'un des instructeurs du Hombu Dojo a été nommé 8e Dan cette année. De son côté, Luc Mathevet, un des premiers enseignant français que j'ai interviewés, se voit attribuer le grade de 6e Dan.

Yokota Shihan recevant le 8e Dan

À propos de l'auteur
Guillaume Erard
Biographie
Fondateur du site en 2007, Guillaume est un passionné de culture et d'arts martiaux Japonais. Après avoir pratiqué le Judo pendant l'enfance, il débute l'Aïkido en 1996 et le Daïto-ryu Aïki-jujutsu en 2008. Il détient actuellement les grades de 5e Dan en Aïkido (Aïkikaï) et 3e Dan en Daïto-ryu Aïki-jujutsu (Takumakaï). Guillaume est également passionné de science et d'éducation et il détient un doctorat en Biologie Moléculaire depuis 2011. Il vit à Tokyo et s’entraîne au Hombu Dojo. > Voir le profil complet