Yanaka : Le « vieux Tokyo »

Yanaka : Le « vieux Tokyo »

Tokyo est une ville de contrastes où quelques vestiges des temps anciens côtoient les constructions démesurées et hi-tech d’aujourd’hui. Dans cette ville sans repos, il est possible de se faire une idée du Tokyo de l’avant-guerre en se rendant dans le quartier préservé de Yanaka que beaucoup considèrent comme le vieux Tokyo. Les vieilles rues pavées bordées de bâtiments anciens, les sanctuaires, les petites boutiques et la décoration surannée des maisons ont un charme désuet qui repose de l'agitation de la mégalopole. Ce quartier plus emprunté par les vélos que les voitures a résisté aux bombardements de la dernière guerre mondiale, et a survécu au grand tremblement de terre de 1923 et au grand incendie d'Edo de 1657.

On y accède par le métro en descendant à Nippori station. Si on sort à l’ouest, on arrive tout près de la rue Yanaka Ginza dans laquelle on peut flâner et visiter les petites échoppes qui la bordent. On y trouve, entre autres, des boutiques de thé, de tofu, de chiyogami ou de geta.

Une boutique de geta

On peut également s’enfoncer dans les petites rues adjacentes, en direction du parc de Ueno, à la découverte des maisons traditionnelles et du petit musée Shitamashi museum annex, ancienne boutique de spiritueux bâtie en 1910 et en fonction jusqu’en 1983. Là sont exposés du matériel ancien, des tonneaux de saké et des posters vintage. L’entrée est gratuite.

Rue principale de Yanaka

Cette visite pourra être complétée par un tour au musée Shitamachi situé dans le parc de Ueno qui reconstitue la vie des quartiers plébéiens de Tokyo pendant les périodes Meiji et Taishō.

Musée Shitamachi

A Yanaka se trouve aussi le Asakura Choso Museum aussi connu sous le nom Asakura Museum of Sculpture 朝倉彫塑館. Si l’extérieur paraît très moderne, l’intérieur est tout à fait traditionnel. C’est l’ancienne résidence-atelier du sculpteur Fumio Asakura (1883-1964) transformée en musée dans lequel on peut admirer ses sculptures en bronze (en particulier ses chats), des objets de poterie, des céramiques et des travaux de calligraphie. La fenêtre de l'impressionnante bibliothèque donne sur un beau jardin traditionnel.

Bain de soleil

En empruntant la sortie sud de Nippori station, on accède au temple de Tennoji et au romantique et immense cimetière de Yanaka. Bordé de cerisiers, il compte environ 7000 tombes dans lesquelles reposent de nombreux japonais célèbres comme par exemple le dernier shōgun Tokugawa Yoshinobu (徳川 慶喜) ou l’écrivain Natsume Sōseki (夏目 漱石).

Temple de Tennoji

C’est une destination prisée des Tokyoïtes qui viennent y pique-niquer en particulier au printemps quand les cerisiers sont en fleurs. L’originalité de ce cimetière tient également aux nombreux chats qui y résident.

Cimetière de Yanaka

Du temple bouddhique Tennoji construit en 1274, il ne reste que quelques ruines des fondations de l’ancienne pagode à 5 niveaux, le temple, lui, a été reconstruit. Dans son magnifique parc planté de cerisiers, on peut admirer une imposante statue de bronze de Bouddha, le Tennoji Daibutsu 天王寺大仏 , datant de 1690 créée par Ota Kyuemon et une statue de Kannon, déesse de la miséricorde.

Cimetière de Yanaka

Yanaka a un charme particulier, ce quartier préservé qui compte pas moins de 70 temples offre au touriste le plaisir d’une belle balade hors des circuits touristiques plus populaires.

Image

À-Propos

Site officiel de Guillaume Erard, auteur, instructeur et vidéaste résident permanent au Japon - 5e Dan Aïkido du Hombu Dojo de l'Aïkikai de Tokyo / 5e Dan Kyoshi (professeur) de Daïto-ryu Aïki-jujutsu du Shikoku Hombu Dojo.