Menu

Si vous venez au Japon dans le but de pratiquer au Hombu Dojo, il est probable que vous désirerez loger près du Dojo (lisez notre guide à ce sujet ici). La question qui va rapidement se poser est : où aller manger ? Vous n'aurez pas forcément le temps d'aller ailleurs, ni le budget de manger à votre hôtel. Je vous propose donc de vous présenter quelques endroits où vous pourrez aller vous restaurer rapidement, sans vous ruiner, le tout à distance de marche du Hombu Dojo. Chose importante à signaler, je ne présenterai que des restaurants qui proposent de la nourriture japonaise, si vous ne jurez que par McDo ou Dominos Pizza (les deux sont présents au Japon), circulez, y a rien a voir ! ;p

Nukebenten

Yamakura Tonkatsu est un petit restaurant familial qui sert du tonkatsu, du porc servi dans une panure et accompagné par du chou, du riz, et une sauce spéciale assez proche de la sauce Worcestershire. [voir sur le plan]

yamakura tonkatsu

Un large choix de tonkatsu

Kurachi se fait spécialiste du chanko, le plat traditionnel que l'on sert aux sumos. Kurachi sert en outre une large sélection de plats typiques d'izakaya (les mangeries japonaises). [voir sur le plan]

kurachi

La fameuse devanture de Kurachi

Higashi Shinjuku 

Maido Ookini est un genre de self-service qui propose des plats japonais. Allez là-bas pour des petits déjeuners copieux, mais aussi pour le déjeuner et le dîner. [voir sur le plan]

Maido Ookini.2jpg

Le self-service version japonaise

Le Royal Host est un restaurant familial qui sert un nombre important de plats, dont les « hambaagu » (ハンバーグ), des steaks hachés accompagnés de riz et de sauce demi-glace. [voir sur le plan]

hanbagu

Le hanbaagu et sa sauce demi-glace 

Sushi Zanmai est l'une des plus grandes chaînes de sushi du Japon. Plus cher qu'un kaiten sushi (bar à sushi avec plats défilants), il reste cependant abordable si vous souhaitez vous délecter de poisson cru. [voir sur le pan]

sushi zanmai

Sushi zanmai, la reine des chaînes de sushi

Akebonobashi

Tenya Tempura est une chaîne de restauration rapide qui s'est fait une mission de rendre abordables les tempura, les légumes ou les fruits de mer servis dans une panure légère. [voir sur le plan]

tenya tempura2

Le tempura, un plat qui ne doit pas forcément être hors de prix

Matsuya est l'une des trois grandes chaînes de gyudon, le plat de fines lamelles de bœuf servies sur un lit de riz avec une sauce de cuisson. Matsuya sert en outre un nombre important d'autres plats, dont des currys japonais. Le matin, ils servent également des petits déjeuners. [voir sur le plan]

matsuya

Le gyudon, aliment de base du salaryman

Toden sert des monja et des okonomiyaki, deux spécialités venant respectivement de Tokyo et d'Osaka, sortes de crêpes salées à la Japonaise. [voir sur le plan]

monja

Monja, une spécialité de Tokyo

中華食堂日高屋曙橋店 sert des plats chinois à la sauce japonaise. Vous pourrez y déguster en particulier des gyoza (raviolis chinois) et des ramen. [voir sur le plan]

ramen gyoza

Pour un peu de dépaysement, les ramen sont l'adaptation japonaise de plats chinois

Shinjuku Sanchome

Gyu Shige sert du yakuniku, un plat d'origine Coréenne consistant en de fines lamelles de viande que l'on grille devant soi. La viande est accompagnée de riz et de salade. [voir sur le plan]

yakiniku

Vous pensiez que les japonais ne mangeaient pas de viande ?

Hormone Alley est un tachinomiya (restaurant où on boit et mange au bar) qui comporte quatre sections distinctes proposant entre autre des brochettes, du poisson, et des grillades, le tout dans une ambiance très agréable rappelant les restaurants populaires du Tokyo des années 50. [voir sur le plan]

burari

Le tachinomiya, une expérience culinaire et culturelle

À propos de l'auteur
Guillaume Erard
Biographie
Fondateur du site en 2007, Guillaume est un passionné de culture et d'arts martiaux Japonais. Après avoir pratiqué le Judo pendant l'enfance, il débute l'Aïkido en 1996 et le Daïto-ryu Aïki-jujutsu en 2008. Il détient actuellement les grades de 4e Dan en Aïkido (Aïkikaï) et 2e Dan en Daïto-ryu Aïki-jujutsu (Takumakaï). Guillaume est également passionné de science et d'éducation et il détient un doctorat en Biologie Moléculaire depuis 2011. Il vit à Tokyo et travaille comme consultant pour la recherche médicale. > Voir le profil complet

Tagged under: guide gastronomie